login

Les dossiers gerlinéa

Logo du type de dossierBIEN DANS SES BASKETS

La corde à sauter, c’est tout bon

La corde à sauter, un plaisir régressif ? Pas seulement.  Pour concilier silhouette de rêve et bonne circulation sanguine, rien de tel que la corde à sauter. C’est l’objet minceur que toute candidate à la minceur devrait avoir dans son it bag. 

Bien s’équiper

  • On vérifie que les poignées sont bien adaptées à la forme des mains.
  • Prévoyez un soutien-gorge de sport à cause du mouvement vertical.
  • Ne sautez surtout pas pieds nus, prévoyez une paire de tennis type running.
  • Pour connaître la longueur qui vous convient, placez un pied au milieu de la corde et relevez les poignets vers le haut.
    Pour débuter ou être à l’aise, les poignets doivent arriver au niveau de l’épaule ; si vous êtes expérimentée, ils peuvent aller plus bas, au niveau du plexus par exemple.

 

On se lance

  • On commence sans corde et en musique en alternant d’un pied sur l’autre pour trouver son équilibre.
  • Passez ensuite sur une série de 30 sauts/minute avec la corde en sautillant.
  • Augmentez le rythme en vous laissant une pause d’une minute avant chaque nouvelle série.

 

Une fois les bases acquises

  • Levez les genoux plus haut pour travailler le dos et les abdominaux.
  • Pour varier, vous pouvez sauter pieds joints, faire des sprints ou juste vous en tenir à l’allure jogging, à vous de trouver votre rythme !
  • Après un peu d’entraînement, on passe à l’endurance. N’oubliez pas que le but de la corde est de travailler la régularité et non l’intensité, allez-y en douceur et faîtes toujours une pause d’une minute après chaque série de 2-3 minutes.

 

On varie les plaisirs

Le parquet est parfait pour débuter, il est à la fois solide et possède tout de même la capacité d’amoindrir les chocs sur la voute plantaire.

Vous pourrez ensuite passer sur un sol plus souple comme du sable ou une pelouse pour un travail plus en puissance.

 

On aime

  • Jouer avec ses enfants
  • Bouger en musique

 

AUTRES DOSSIERS ‹‹ BIEN DANS SES BASKETS ››