login

Les dossiers gerlinéa

Logo du type de dossierBIEN DANS SA PEAU

Les mécanismes de la satiété

La faim est contrôlée par des mécanismes complexes. Mais gérer sa faim est plus facile si l’on réussit à atteindre une bonne satiété.

Le cerveau : centre de la satiété  

La satiété est commandée par l'hypothalamus, une glande du cerveau.
Il reçoit différentes informations, sensorielles, digestives et hormonales, qui conduisent peu à peu au rassasiement.
Mais pour que cela fonctionne, il faut du temps : 20 minutes au minimum.
Selon la composition du menu, l’envie de manger à nouveau se fera sentir plus ou moins tardivement. 

 

Les signaux de la satiété

Différents mécanismes se mettent en place pour induire le sentiment de satiété.

 

Signaux sensoriels :

  • Des récepteurs véhiculant l‘aspect, l’odeur, la texture, le goût des aliments envoient des messages au cerveau.

Signaux digestifs :

  • Dans l’estomac, l’entrée des aliments provoque la distension des récepteurs qui vont ensuite transmettre un message au système nerveux central. Dans l’intestin, plus le temps de contact entre les nutriments et la muqueuse est important, plus la satiété se prolongera.

Signaux hormonaux :

  • L’arrivée des aliments dans le tube digestif va induire la sécrétion de différentes hormones comme la leptine, la cholécystokinine et l’insuline. Leur libération dans le sang réduit la prise alimentaire en envoyant, via le nerf vague, le message de satiété au cerveau.

 

Certains facteurs psychologiques, comme l’angoisse, l’inquiétude,  la culpabilité ou le plaisir, influent aussi sur la satiété.

Le rassasiement résulte à la fois du soulagement de la faim (en quantité et en qualité) et d’un sentiment de satisfaction.

 

AUTRES DOSSIERS ‹‹ BIEN DANS SA PEAU ››